septembre 26, 2016
La réalité virtuelle dans la formation : Entretien avec nos experts

Si vous suivez de près les actualités de KTM Advance, vous n’êtes pas sans savoir que nous nous sommes récemment équipés de casques de réalité virtuelle : un Oculus Rift il y a de ça un an, et un HTC Vive depuis 2 mois.

Pourquoi ces investissements ? Nos experts VR vous répondent.

Pourquoi mettons-nous tant d’efforts afin de proposer des solutions VR à nos clients et prospects ?

– Tout d’abord, afin de rester en adéquation avec notre crédo, qui est d’accompagner la mutation de la formation et donc de proposer une offre de dispositifs toujours renouvelée pour rester en adéquation avec les attentes des entreprises. Les formats pédagogiques proposés par KTM Advance sont majoritairement « expérientiels » : les apprenants sont engagés dans des simulations-métier complexes, grâce auxquelles ils développent des stratégies et acquièrent des réflexes opérationnels qu’ils seront capables de réinvestir sur le terrain.

– C’est dans cette logique de l’apprentissage par l’expérience, que KTM Advance s’intéresse à tous les moyens permettant de renforcer l’expérience vécue. À ce titre, la réalité virtuelle est un outil présentant un important potentiel en termes d’apprentissage, et en particulier pour tous les métiers et gestes techniques.

– La réalité virtuelle n’est pas un concept récent puisque de nombreux projets ont émergé depuis le début des années 90. Si on en parle autant en ce moment, c’est surtout parce que le prix du matériel nécessaire a sensiblement baissé, et que cet outil peut dorénavant sortir des laboratoires de recherche et être proposé au plus grand nombre.

Quels seraient les avantages d’une solution VR pour nos clients ?

– Dans le cadre de la formation, la réalité virtuelle permet une réelle immersion dans un environnement à 360° ainsi que la simulation du geste dans l’espace. Les apprenants peuvent faire face à des situations variées tout en restant dans un même espace et avec un même équipement. La réalité virtuelle permet aussi de les confronter à des situations délicates qui n’auraient pu être simulées dans le cadre d’une formation habituelle (ex : simulateurs d’entrainement militaire, comme le simulateur Rafale et l’entrainement aux tirs)

– Dans le cadre de l’évaluation, la réalité virtuelle permet aussi d’être d’autant plus objectif. En disposant d’un outil fiable et généralisable d’évaluation des compétences, les entreprises peuvent donc non seulement proposer des formations adaptées et personnalisées à chacun, tout en optimisant leurs budgets de formation, mais aussi cartographier les compétences disponibles pour s’adapter plus rapidement à l’accélération des évolutions technologiques.

– Autre point non négligeable : l’effet Wahou garanti sur les salons par exemple.

Quelles sont les différentes technologies que nous utilisons (moteurs/casques) ?

– Casques : l’Oculus Rift et le HTC Vive

– Moteurs : Unity

Quelles sont les principales difficultés que nous rencontrons ?

– L’une des principales difficultés sera d’ordre logistique : en effet, les clients sont demandeurs mais ne sont pas encore équipés. Bien que le prix du matériel ait baissé, il sera compliqué de gérer le déploiement d’une application en réalité virtuelle si les sites de formations sont nombreux car l’installation et la calibration du matériel doivent pouvoir être contrôlées.

– D’autre part, nous avons décidé chez KTM Advance de fonctionner par étapes, en proposant dans un premier temps à nos clients des prototypes (proof of concept). L’objectif étant d’affiner la conception et le gameplay lors de playtests.

Quels sont les résultats pédagogiques attendus ?

– Les résultats attendus sont de plusieurs ordres. D’une part, en tant qu’outil pédagogique, la réalité virtuelle permet une immersion totale dans l’environnement de travail et permet de combiner l’apprentissage d’un geste métier concomitamment avec l’apprentissage de procédures. Elle permet donc de passer d’un apport de connaissance à une réelle augmentation des compétences, directement exploitables sur le terrain. C’est donc un incroyable accélérateur de compétences.

– Mais au-delà des apports en formation, la VR permet également d’évaluer, sur la base de mises en situation réalistes. Au niveau de l’évaluation, on passe donc de systèmes déclaratifs ou de tests de connaissances à une évaluation objective et fiable des compétences métier.

N’hésitez pas à nous contacter si vous désirez de plus amples détails sur nos recherches et travaux actuels en réalité virtuelle.

Contact

top of page
Mentions légales - All rights reserved © 2000 - 2016 KTM Advance - 157 Boulevard Macdonald 75019 Paris - France - Tél +33 (0)1 40 27 47 67
×