février 8, 2019

Pourquoi l’immersion est devenue décisive dans vos modalités de formation ?

by Thomas Zarattin in ImmersiveLearning

#ImmersiveLearning avec KTM Advance


L’Immersive Learning peut être définie comme une modalité de formation permettant de plonger un apprenant dans une situation réaliste d’apprentissage. Les dernières évolutions technologiques permettent de toutes nouvelles possibilités pédagogiques pour la formation avec de nombreux avantages à découvrir.

 

L’émergence de l’Immersive Learning

C’est dans les années 80 que vont naître les premières formes d’apprentissage dites « immersives », avec l’apparition de programmes de formation s’apparentant à des jeux (Egenfeldt-Nielsen, 2007). L’armée américaine et les grandes organisations internationales (PespiCo, 1983) seront les premiers utilisateurs. Vont naître également les premières aventures ludo-éducative telle que Where in the World Is Carmen Sandiego? (Brøderbund, 1985) sur la géographie ou le très célèbre Adibou (Coktel Vision, Mindscape, 1990) pour l’éveil des plus jeunes. Confrontés à des problèmes d’échelle, ils doivent imaginer de nouvelles manières de former. S’en suivront les Serious Games, véritables jeux pédagogiques accessibles, qui placent l’apprenant dans des situations réalistes, pour lui permettre d’être au plus proche de ses enjeux de formation.

Très vite, le monde du divertissement vidéo ludique, de l’enseignement et de la formation, croiseront leurs métiers afin d’allier la conception pédagogique aux nouvelles technologies et ainsi donner naissance à des modèles de formation inédits et contemporains. Sa forme actuelle la plus évidente est la réalité virtuelle. Cette technologie novatrice offre l’avantage d’immerger encore un peu plus l’apprenant, en faisait appel à ses sens par des interactions proches de la réalité.

Aujourd’hui, la réalité virtuelle est en plein essor. On la retrouve dans les salles chirurgicales, dans les entraînements des pilotes d’avions de chasse, mais également dans l’art, l’ingénierie, le divertissement, la biologie et les universités. Ces mondes virtuels ouvrent de nouvelles perspectives et invitent à créer de nouveaux usages jour après jour.

 

Pourquoi utiliser l’Immersive Learning ?

Chris Dede, docteur en technologies de l’apprentissage à l’université de Harvard, définit les avantages de l’immersion dans les apprentissages comme suit « l’immersion dans un environnement numérique peut améliorer l’apprentissage d’au moins trois manières : en offrant des perspectives multiples, en favorisant un apprentissage localisé et enfin un transfert amélioré. » (DEDE, science, 2009, vol. 323, no 5910, p. 66-6).

En 2018, l’expérience Mathland réalisée par trois chercheurs du MIT Media Lab, a mis en avant les avantages de l’Immersive Learning. Les participants ont répondu à des questions mathématiques à travers trois exercices en réalité mixte (virtuelle + augmentée), grâce à leur HoloLens (Microsoft), capable de scanner puis de numériser en 3D, environnements et objets. Ils ont également été équipés de capteurs placés au niveau de leurs bras, puis dotés de contrôleurs pour interagir avec les objets numériques.

Un questionnaire préalable a révélé que deux cinquièmes d’entre eux ne se sentaient pas à l’aise avec les mathématiques. À l’issue des exercices, les apprenants sont ressortis agréablement surpris de cette expérience. Les observateurs ont, quant à eux, relevé cinq points essentiels :

93.3 % des participants ont démontré un réel engagement durant l’expérience
L’immersion permet aux apprenants de mobiliser de manière beaucoup plus réaliste leurs connaissances, ce qui les amène à s’impliquer davantage.

90 % ont perçu une plus-value pédagogique
À travers cette modalité d’apprentissage, même les plus réticents ont pris plaisir à apprendre et se sont montrés plus motivés.

96.6% ont considéré que l’apprentissage et la résolution des exercices étaient facilités grâce à cette méthode
L’interaction, la vue à la première personne, le droit à l’erreur, le réalisme, … sont autant de caractéristiques qui favorisent la transmission, l’absorption des connaissances et une mise en pratique plus simple et plus rapide.

92.8 % ont collaborés et réalisés des interactions entre participants
L’entraide est l’un des résultats positifs de l’immersion. Plongez un groupe d’apprenants dans une situation de laquelle ils devront tous sortir et ils se mettront naturellement à s’entraider, s’expliquer, s’accompagner les uns les autres.

Une réponse créative et davantage d’engagement à la suite de la formation, de la part de tous les participants
L’un des nombreux avantages de l’immersion est l’augmentation de la créativité de la part des apprenants. Ces derniers vont également devenir naturellement prescripteurs de l’expérience et même être force d’amélioration sur les sujets abordés durant la formation.

 

BECK, Dennis, ALLISON, Colin, MORGADO, Leonel, et al. Immersive Learning Research Network: 4th International Conference, iLRN 2018, Missoula, MT, USA, June 24-29, 2018, Proceedings. 2018.

 

L’exemple de Nexity

En 2017, Nexity souhaitait dynamiser sa formation présentielle sur la notice descriptive (document contractuel au cœur de la relation client), perçue comme trop théorique, descendante et coûteuse en termes logistique (groupes temporairement stoppés dans leurs tâches, pour se rendre sur les chantiers avec les risques que cela représente). Ainsi, pour redonner envie à ses apprenants et mobiliser une salle de formation entière, le service formation Nexity a fait le choix de l’Immersive Learning et de la société KTM Advance pour développer son projet.

KTM Advance a proposé un dispositif original et multimodal, combinant un temps d’apprentissage à distance en e-learning, puis un temps en salle de formation avec la réalité virtuelle.

La première partie permet une remise à niveau des connaissances à l’aide d’activités d’ancrage mémoriel. Tandis que la seconde permet à chaque participant de reprendre une place active au sein d’un dispositif beaucoup plus collaboratif.

Dans la salle, le formateur s’appuie sur les résultats de l’e-learning pour favoriser le partage d’expérience entre apprenants (retour sur les connaissances mobilisées lors du e-learning), il intervient ensuite durant la phase de réalité virtuelle.

L’immersion, facilitée par la reconstruction de situations réalistes en 3D, a permis de transmettre la dose nécessaire de motivation et de mise en pratique auprès des participants.

 

Vous l’aurez compris, l’immersion est bien plus qu’une tendance, elle incarne une nouvelle dimension à intégrer dans ses modalités de formation. Il s’agit d’un puissant levier de motivation, favorisant un meilleur apprentissage, une mise en application plus rapide, la co-construction des connaissances, ainsi qu’une collaboration accrue au sein d’un groupe d’apprenants.

Alors, prêt à plonger ?

Un article de Thomas ZARATTIN, en collaboration avec Vincent MARTINET.


Pour aller plus loin

Une vidéo découverte de l’expérience Mathland

CLIQUER POUR VISIONNER

 

Une vidéo découverte du projet réalisé

CLIQUER POUR VISIONNER